Archives de catégorie : Prière

Acte de consécration à Jésus Miséricordieux

Très Miséricordieux Jésus, Ta bonté est infinie et les trésors de Tes grâces sont inépuisables. J’ai une confiance sans borne en Ta Miséricorde qui dépasse toutes Tes œuvres (Ps 144, 9). Je me consacre totalement et sans réserves à Toi, afin de vivre et de tendre à la perfection chrétienne dans les rayons qui jaillirent de Ton Divin Coeur transpercé sur la Croix.

Je désire propager Ta Miséricorde en accomplissant des œuvres spirituelles et corporelles de Miséricorde, et particulièrement en convertissant les pécheurs, en aidant les pauvres, en consolant les affligés et les malades, en priant pour les agonisants et les âmes qui souffrent au purgatoire.

Protège-moi, car, devant servir à Ta propre gloire, je crains tout de ma faiblesse, mais, en même temps, j’espère tout obtenir de Ton inépuisable Miséricorde. Ô Bon Sauveur, puisse l’humanité entière connaître l’abîme insondable de Ta Miséricorde, avoir confiance en sa toute-puissance et la glorifier ici-bas et dans l’éternité.
Amen.

Source

Prière préparatoire du Rosaire (Ajout personnel)

Mon Dieu, je veux t’adorer avec la Toute Puissance de ta divine Volonté; te glorifier avec toute la sagesse de ta divine Volonté et t’aimer avec tout l’amour de ta divine Volonté. O divine volonté, puisque tu sais multiplier les actions à l’infini, je t’offre ce chapelet comme si tout le monde l’avait fait et je distribue à tout le monde les fruits de cette prière pour obtenir le salut de tous. Amen.


Je vous salue Sainte Marie, Mère de Dieu, Blanc Lys de La glorieuse et toujours paisible Trinité. Je vous salue, Rose Éclatante du Paradis: ô vous de qui a voulu naître le Roi des cieux, abreuvez nos âmes des effusions de la divine grâce. Amen.


Saints Archanges, venez à mon secours avec vos puissants chœurs des Anges:

  • Saint Michel Archange et Saint Gabriel Archange, Apprenez-moi à garder la Foi, à combattre avec votre humilité, à vaincre dans le silence et l’obéissance à Dieu, à aimer et à être fidèle comme Marie;
  • Saint Raphaël Archange, venez à mon aide et faites grandir en moi votre force et votre amour. Faites en sorte que l’amour de Dieu et de l’Immaculée règnent dans mon cœur et triomphent de la haine et de l’impureté répandues dans le monde;
  • Saint Uriel Archange communiquez-moi la chaleur de votre couronne de feu. Venez à mon secours et apprenez-moi à agir comme Jésus lorsqu’il était sur la terre parmi les hommes;
  • Saint Sealtiel Archange, Apprenez-moi à prier comme le Seigneur a prié et comme Il nous l’a enseigné;
  • Saint Barachiel Archange, venez me tirer de ma torpeur ! Aidez-moi à faire le bien et à croître dans l’amour de Dieu et de Marie;
  • Saint Jehudiel Archange, Accompagnez-moi dans le combat contre les terribles attaques de l’Enfer, qui menacent d’anéantir l’Église. Éloignez toute jalousie de mon cœur et faites en sorte, par l’accomplissement de la Volonté Divine, que je devienne une vivante louange à la gloire de Dieu.

Amen.

Salutation Mariale – Blanc lis de la Trinité, Rose éclatante du Paradis

Je vous salue, blanc Lys de la glorieuse et toujours paisible Trinité. Je vous salue, Rose éclatante du Paradis: ô vous de qui a voulu naître le Roi des cieux, abreuvez nos âmes des effusions de la divine grâce.
Amen

Un dernier récit de la vie de sainte Gertrude résumera tous les enseignements de ce chapitre, et révélera au lecteur un moyen facile de s'attirer les bénédictions abondantes de Notre-Dame.
 - " Gertrude priait, quand Marie lui fut montrée, en présence de la Trinité sainte, sous l'image d'un lis éclatant de blancheur. Ce lis avait trois feuilles : l'une représentait la puissance du Père, l'autre, la sagesse du Fils, la troisième, la bénignité du Saint-Esprit, qui se communiquent pleinement à la Vierge très pure, au point de reproduire en Elle leur vive ressemblance.

"Alors, la très sainte Vierge dit à Gertrude: Si quelqu'un me salue avec dévotion et m'appelle blanc lis de la Trinité, Rose éclatante du Paradis, je ferai voir, en lui, ce que je puis par la toute puissance du Père; quelles industries me fournit, pour le salut des hommes, la sagesse du Fils, et de quelle miséricorde débordante la bénignité du Saint Esprit remplit mon Cœur." Notre Dame ajouta: " A l'heure où l'âme qui m'aura ainsi saluée quittera son corps, je lui apparaîtrai dans la splendeur d'une telle beauté, qu'elle goûtera, à sa grande consolation, quelque chose des joies du Paradis."

Dévotion à la Sainte Plaie de l’épaule de Notre-Seigneur Jésus

3 Pater, 3 Ave, 3 Gloria Patri

Très aimé Seigneur, très doux agneau de Dieu, moi pauvre pécheur, j’adore et vénère la très sainte Plaie que Vous avez reçue à l’épaule en portant au Calvaire la très lourde croix qui laissa découverts trois os saints, occasionnant une immense douleur.

Je Vous supplie, en vertu des mérites de ladite Plaie, d’avoir pitié de moi en m’accordant la grâce que je Vous demande ardemment, en me pardonnant de tous mes péchés mortels ou véniels, en m’assistant à l’heure de ma mort et en me conduisant dans Votre heureux Royaume.

Amen

Saint Bernard de Clairvaux, abbé et mystique français qui rénova l’ordre cistercien au XIIe siècle, a raconté dans les Annales de Clairvaux qu’un jour, priant Jésus, il Lui demanda quelle avait été sa pire souffrance restée jusque là inconnue, et voici ce que notre Seigneur lui répondit : « J’eus, en portant la Croix une plaie profonde qui m’a occasionné plus de douleur que les autres et qui n’est pas connue des hommes. Mais révèle-la aux fidèles chrétiens et sache que quelque grâce qui me sera demandée en vertu de cette plaie leur sera accordée. Et à tous ceux qui, par amour pour elle, m’honoreront, je pardonnerai les péchés véniels et ne me souviendrai plus des mortels ».

Révélation faite à saint Bernard de Clairvaux, de la plaie inconnue de l'Épaule de Jésus-Christ, ouverte par le poids de la Croix

 Jésus lui dit :.
« J'eus, en portant la Croix, une plaie profonde de trois doigts et trois os découverts sur l'épaule. Cette plaie qui n'est pas connue des hommes m'a occasionné plus de peine et de douleur que toutes les autres. Mais révèle-la aux fidèles chrétiens et sache que quelque grâce qui me sera demandée en vertu de cette Plaie, leur sera accordée. Et à tous ceux qui, par amour pour elle, m'honoreront chaque jour par trois Pater (Notre Père), Ave (Je vous salue Marie) et Gloria (Gloire au Père), je pardonnerai les péchés véniels et je ne me souviendrai plus des mortels ; ils ne mourront pas de mort imprévue, à l'heure de leur mort ils seront visités par la bienheureuse Vierge et ils obtiendront encore la grâce et la miséricorde.»