Salutation Mariale – Blanc lis de la Trinité, Rose éclatante du Paradis

Je vous salue, blanc Lys de la glorieuse et toujours paisible Trinité. Je vous salue, Rose éclatante du Paradis: ô vous de qui a voulu naître le Roi des cieux, abreuvez nos âmes des effusions de la divine grâce.
Amen

Un dernier récit de la vie de sainte Gertrude résumera tous les enseignements de ce chapitre, et révélera au lecteur un moyen facile de s'attirer les bénédictions abondantes de Notre-Dame.
 - " Gertrude priait, quand Marie lui fut montrée, en présence de la Trinité sainte, sous l'image d'un lis éclatant de blancheur. Ce lis avait trois feuilles : l'une représentait la puissance du Père, l'autre, la sagesse du Fils, la troisième, la bénignité du Saint-Esprit, qui se communiquent pleinement à la Vierge très pure, au point de reproduire en Elle leur vive ressemblance.

"Alors, la très sainte Vierge dit à Gertrude: Si quelqu'un me salue avec dévotion et m'appelle blanc lis de la Trinité, Rose éclatante du Paradis, je ferai voir, en lui, ce que je puis par la toute puissance du Père; quelles industries me fournit, pour le salut des hommes, la sagesse du Fils, et de quelle miséricorde débordante la bénignité du Saint Esprit remplit mon Cœur." Notre Dame ajouta: " A l'heure où l'âme qui m'aura ainsi saluée quittera son corps, je lui apparaîtrai dans la splendeur d'une telle beauté, qu'elle goûtera, à sa grande consolation, quelque chose des joies du Paradis."

Laisser un commentaire